Danmarks Breve

BREV TIL: Christian Albrecht Bluhme FRA: Christian Frederik Güldencrone (1865-01-27)

Baron Guldencrone, Chargé d’affaires i Berlin, til Udenrigsminister Bluhme.
Berlin, 27 janvier 1865.

Monsieur le Ministre.

Monsieur de Bismarck, à qui j’ai eu l’honneur de remettre hier matin la lettre de Votre Excellence qui m’accrédite auprès du gouvernement de Sa Majesté le Roi de Prusse en qualité de chargé d’affaires par intérim, m’a reçu avec la s. 12 plus grande bienveillance. Cependant il ne m’a fait aucune communication d’importance, et comme j’avais été engagé à paraître au cercle de la cour hier soir, j’ai remis à aujourd’hui d’adresser ces lignes à Votre Excellence.

Au cercle Sa Majesté le Roi de Prusse m’a dit qu’il se réjouissait de voir se rétablir les rapports amicaux entre la Prusse et le Danemark et qu’il espérait que le Roi, notre auguste souverain, verrait dans l’initiative qu’il avait prise en envoyant son ministre à Copenhague la preuve de son sincère désir de voir renaître une véritable bonne entente entre les deux pays. Sa Majesté la Reine m’a aussi gracieusement adressé la parole et s’est entretenue également avec Son Excellence monsieur Bræstrup. —

Avant le cercle l’incident suivant, dont M. de Bismarck lui-même est venu me raconter les détails, avait pris place: L’envoyé du prince d’Augustenbourg, M. d’Ahlefeldt, s’étant présenté dans la salle réservée au corps diplomatique, M. de Bismarck est allé lui dire que son pays étant toujours sous l’administration prussienne, lui ne pourrait être regardé que comme sujet prussien et ainsi, n’appartenant pas au corps diplomatique étranger, il ne saurait être présenté au Roi et à la Reine dans la salle réservée à celui-ci. En conséquence M. d’Ahlefeldt a dû se retirer dans une autre pièce. . . .

Guldencrone.

Modtaget 30. Januar 1865.