Danmarks Breve

BREV TIL: Christian Emil Krag-Juel-Vind Frijs FRA: Otto von Plessen (1866-05-26)

Baron O. Plessen, Gesandt i St. Petersborg, til Udenrigsminister Grev Frijs.
St. Pétersbourg, 26/14 avril 1866.

Monsieur le Comte,

. . . Au sujet des directions que Votre Excellence me fait parvenir par ce télégramme 1) j’avais pressenti ses intentions et, sans un ordre réitéré, je n’aurais pas cru devoir user dans la situation actuelle de la faculté de m’ouvrir au vice-chancelier que m’accordent les instructions du 21 avril dr. relativement à l’objet que j’avais á poursuivre à Berlin.

Par mon rapport daté de Berlin Votre Excellence a vu que la situation politique, que j’ai trouvée à mon arrivée à Berlin, a influé sur la manière dont je me suis acquitté de ma mission auprès de M. de Bismark.

J’ai entamé une affaire qui, d’après les indications arrivées de Paris, devait tenir au coeur du gouvernement du Roi, sans engager le gouvernement de Sa Majesté vis-à-vis de M. de Bismark.

Je ne pense pas que le gouvernement ait lieu de se repentir des pourparlers que j’ai été autorisé d’entamer avec M. de Bismark. La Prusse étant notre voisine — et un voisin puissant — de nous rapprocher d’elle me semble indiqué par une bonne et prévoyante politique.

Depuis que j’ai quitté Copenhague, j’ai eu l’occasion de me renseigner sur l’opinion des personnes qui connaissent à fond la situation actuelle et j’avoue que je ne comprends pas, pourquoi le cabinet de Paris a insisté, dans le moment actuel, sur la demande que j’ai été chargé de faire à mon passage de Berlin. . . .

O. Plessen.

Modtaget 2. Maj 1866.