Danmarks Breve

BREV TIL: George Leveson-Gower Granville FRA: Carl Ernst Johan Bülow (1870-08-31)

General Bülow, Gesandt i London, til Udenrigsminister Lord Granville.
[London, 31. August 1870.]

M. le Comte.

Le gouvt. du Roi a pris connaissance de la note que V. E. m’a fait l’honneur de m’adresser sous la date du 17 cour., et il a accueilli avec une grande satisfaction l’initiative que le cabinet de Londres vient de prendre dans cette occasion.

Le gouvt. de S. M. britannique a bien voulu adresser l’invitation de former une ligue de neutralité non seulement aux grandes puissances neutres, mais aussi aux états de second ordre, et le gouvt. du Roi envisage ce fait comme la preuve que le cabinet anglais reconnaît qu’il existe entre tous les états européens une solidarité et une communauté d’intérêts exigeant le rétablissement d’un ordre de choses, conforme au droit des gens et assurant la sécurité de tous et de chacun. Dans la pensée du gouvt. du Roi cette invitation adressée au Danemark revêt en outre un sens tout particulier, car il ne peut y voir que l’indice que l’Angleterre partage s. 714 notre espoir d’obtenir de la Prusse l’accomplissement loyal d’une promesse qui se base également sur la justice et sur un traité formel et qui est d’une importance capitale pour notre avenir.

Si le gouvt. du Roi prend acte avec plaisir de ces assurances implicites, il ne dissimule pas d’autre part que sa satisfaction aurait été considérablement augmentée, si la ligue des états neutres avait pu dès-à-présent prendre pour but non seulement de circonscrire la guerre actuelle, mais encore de préparer et d’amener, lorsque le moment opportun se présentera, une paix honorable entre les deux belligérans. Mais il ne veut pas abandonner l’espoir que les états neutres pourront bientôt être appelés à cette oeuvre d’humanité et de bonne politique.

En attendant le Danemark, soucieux toujours de préserver ses intérêts futurs aussi bien que ceux du présent, désire fermement pouvoir maintenir la stricte neutralité qu’il a proclamée dans cette guerre, et le gouvt. du Roi m’a par conséquent donné l’autorisation nécessaire pour échanger avec V. E. des notes dans le sens et du contenu qui se trouvent consignés dans Sa note du 17 août.

Koncept med P. Vedels Haand, bærende Overskriften: Projet de note (U. A. Politiske Koncepter III). Afskrift med P. Vedels Haand (i P. Vedels Privatpapirer) har Overskriften: Afskrift af den Note, der ledsagede vor Tiltrædelse til Neutralitetsliguen 31. Aug.